Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FOduCPA.over-blog.com

Indemnisation des chômeurs : le gouvernement dans les pas du patronat !

9 Octobre 2014, 12:50pm

Publié par Syndicat FO du Centre Psychothérapique de l'Ain

Force Ouvrière condamne vivement les propos tenus par le Premier Ministre et Monsieur Le Guen, Secrétaire d’Etat aux relations avec le Parlement, à l’encontre des demandeurs d’emploi indemnisés. Pour FO, il est inadmissible de dire que le niveau d’indemnisation des demandeurs d’emploi en France conduit ces derniers à ne pas rechercher d’emploi et par conséquent que le niveau d’indemnisation est une cause du niveau élevé de chômage dans notre pays.

En tenant de tel propos, le gouvernement ne fait que reprendre les arguments du patronat français qui demande le retour de la dégressivité des allocations d’assurance chômage, bien qu’inefficace en termes de retour à l’emploi. FO tient à rappeler que le régime d’indemnisation n’est pas responsable du manque de création d’emploi en France.

Par ailleurs, FO rappelle que le taux de remplacement net moyen (assurance chômage + allocations d’Etat) est en France inférieur à l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Belgique, la Suède, la Suisse, le Danemark et les Pays-Bas. Or ces pays n’ont pas le même taux de chômage qu’en France. FO rappelle également que l’assurance chômage est un stabilisateur de la consommation française. L’allocation chômage permet à des millions de demandeurs d’emploi de consommer et donc de soutenir l’activité économique.

Force Ouvrière dénonce cette nouvelle stigmatisation des demandeurs d’emploi que le gouvernement voudrait faire passer pour des personnes ne recherchant pas un emploi car trop bien indemnisés. Avec plus de 5 millions de demandeurs d’emploi en catégorie A, B et C, les propos tenus par le gouvernement sont méprisants pour ces demandeurs d’emploi qui ne demandent qu’un emploi durable et de qualité.

Enfin, au regard des attaques récentes du MEDEF et aux propos tenus par le gouvernement, Force Ouvrière se félicite, que grâce à sa signature, les principes fondamentaux de l’assurance chômage soient maintenus : durée d’indemnisation longue avec un revenu de remplacement décent, prise en compte des demandeurs d’emploi les plus en difficulté.

Une nouvelle fois les propos tenus par le gouvernement démontre que libéralisme économique va de pair avec autoritarisme social.

Commenter cet article